Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 03:59

Le garouil : Le maïs ou le blé d' Inde. S' applique aussi aux cigarettes.

 

Attention, si vous inviter à manger un cagouillard et que vous lui servez du maïs, vous risquez d' entendre cette réflexion : "Beurnoncio, le garouil, o l' é la nourriture pour les poules !", mais rassurez-vous, ce n' est pas votre plat qui n' est pas bon, c' est juste que le charentais a du mal avec la cuisine, qu'il juge "exotique".

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 05:30

Queuner : Haleter, souffler pendant l' effort en maugréant. Le mot le plus proche serait peut être "râler" dans tous les sens du terme : Faire entendre un râle et grogner.

"Cesse donc de queuner, ton ouvrage n' avancera pas plus vite."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 05:19

Les ballots : Les lèvres.

Les amuses ballots : Les amuses bouche.

Exemple : Quand je cause charentais, " o me r'pose les ballots".

Traduction : Il est plus agréable d' utiliser un parlé naturel, que de se prendre les pieds dans un français parisien académique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 05:00

Les poux : Terme désignant les pucerons. Il y a les poux noirs et les poux verts.

Si un cagouillard vous dit qu' il a des poux dans son jardin, n' allez pas lui conseiller un traitement au shampoing " Marie-Rose ". Quoique, pourquoi pas?

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 06:27

Le goret : Terme français désignant un jeune porc, mais qui ici peut désigner aussi le sanglier et toutes espèces de cochons. On pousse même le vice à parler de goret d' inde.

 

Exemple: "S' tantôt on a fait  la cuisine de goret."

 

Traduction: " Cet après midi nous avons été convié à la confection de cochonnailles."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 14:34

Bonjour,

 

C' est du sérieux qui se profile à l' horizon. J' ai reçu ce mail, il y a quelques temps :

 

"J'ai rajouté votre site dans ma
 Bibliographie du patois saintongeais
 jean-michel-hermans.com"

 

Wahou !!!

 

Me voici donc dans la cour des grands, sur le site de M. Jean-Michel Hermans. Voir : link

 

Alors, pour bien faire et lui rendre la confiance qu' il a mise en moi, j' ai donc écrit une petite maxime que j' ai inséré tout en bas de mon blog.  

 

" Tant que l' Académie Française ne me proposera pas un mot unique et cohérent pour traduire en français le terme charentais "palisse", je me ferai un plaisir de l' employer." 

 

Et oui, ici, une "palisse" est une haie vive,  une haie de paysan, une costaude, avec des vrais arbres, pas des  arbustes comme celle des parisiens dont l' utilité première est de se cacher des autochtones et secondairement d' occulter la piscine.

Une "palisse", c'est une haie qui protège du vent , qui  est  en longueur mais aussi en épaisseur, permettant d' avoir une réserve de bois conséquente pour alimenter la cheminée voir la chaudière de l' alambic pendant la distillation.

Dans ces "palisses", on trouvait aussi de jolis cèpes à la saison, un peu de gibier pour améliorer l' ordinaire du dimanche et quelques endroits pour que les amoureux s' y retrouve, d' ou l' expression, " Attention à toi, ma drôlesse, ton chéri, o l' é un vrai saute palisse !".

 

 

Vous voyez donc que la traduction en français du mot "palisse" n' est pas évident.

 

Aussi, à vous de jouer, Mesdames et Messieurs les Immortels.

Mais ne serait-il pas plus simple d' intégrer certains mots de patois au français académique, plutôt que de chercher une hypothétique traduction.

Après tout, si on tire la bobinette, la chevillette ne choira pas, elle cherra.

 

A+,

Thierry.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 06:20

Reun : Rien.

 

Exemple : " Si t' es trop chéti, t' auras reun à la Nau !"

 

Traduction : " Si tu n' es pas plus gentil, le père Noël ne t' apportera rien!"

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 06:36

Une loche : Une limace.

 

Exemple : "Une loche, o l'é coume une cagouille sans toit."

Traduction : " Depuis la crise du logement, les escargots deviennent limaces."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 04:39

Meulé : Desséché, ridé, chétif, deshydraté.

 

Exemple : " O l' é tout meulé, o l' é tout foutu ! "

Traduction : " Les vendanges ne se présentent pas sous les meilleurs auspices."

 

On notera que si partout en France, on parle de grains de raisin, ici on féminise et on parle de graines.

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 05:10

Le mijhot: C' est une collation que l' on faisait l' après midi en période chaude. On mettait à tremper du pain sec dans un mélange d' eau et de vin que l' on sucrait légèrement et que  l' on conservait au frais avant de consommer...., avec modération comme il se doit.

 

Exemple:  "Si o grâle trop, faut faire mijhot."

Traduction: "S' il fait trop chaud, faites donc mijhot."

 

N.B  On évitera de mettre le mijhot dans un brumisateur, cela ne marche pas.

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 05:53

O va coume o l'é m'né : Expression charentaise que l'on peut traduire mots à mots par : "Ca va comme on est mené,"  c'est à dire, ni bien ni mal.

Exemple : " La campagne présidentielle va coume o l'é menée."

Traduction : " La campagne présidentielle est si peu intéressante que le taux d'abstention risque d'être très élevé."

 

Mais n'oubliez pas, votez pour qui vous voulez, mais votez. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 04:55

O grâle : Il fait très chaud. Le verbe grâler est aussi un terme de cuisine pour "passer sur le grill".

 

Exemple : " S'tantot, on va manger des cagouilles grâlées."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 04:53

O mouille : Il pleut.

 

Exemple : "O pleut, o mouille, c'est la fête à la cagouille."

Variante charentaise du "Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille".  

 

O mouillasse : Il bruine.

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 04:51

O buffe : Ca souffle. Applicable au vent mais aussi à une personne; il souffle, voir il soupire.

 

Exemple : " Cesse donc de buffer chaque fois que je te demande quelque chose."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:12

Theurjhours : Toujours.

 

Exemple :  "Les bitons, y voulant theurjhours me licher la goule."

Traduction : "Les garçons, c'est rien que des obsédés."

Partager cet article

Repost 0
Publié par cagouillardementvotre - dans lexique illustré
commenter cet article

Présentation

  • : Cagouillardement Vôtre
  • Cagouillardement Vôtre
  • : Sur ce blog vous retrouverez mes diverses créations autour de la cagouille (escargot en charentais).
  • Contact

Profil

  • cagouillardementvotre
  • Bonjour,
mon aventure avec les cagouilles a débuté en octobre 2004.Il était grand temps de vous la faire partager sur l'arentèle (toile d'araignée en charentais).
  • Bonjour, mon aventure avec les cagouilles a débuté en octobre 2004.Il était grand temps de vous la faire partager sur l'arentèle (toile d'araignée en charentais).

Avertissement

Toutes les oeuvres présentes sur ce blog sont ma propriété intellectuelle. Toutes reproductions, diffusions publiques ou usages commerciaux sont donc interdits sans mon autorisation.

"Si internet était un self-service, on passerait à la caisse à la sortie".

Concernant les pubs.

Les publicités que vous voyez apparaître subrepticement sur mon blog ne sont pas de mon ressort, mais de celui de mon hébergeur : over-blog. Je n'y suis pour rien et cela ne me rapporte rien. Pas comme  certains

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -